ANNE CUNEO

LE TRAJET D’UNE RIVIÈRE

un récit
1993. 6e édition: 2006. 600 pages. Prix CHF 45,90
ISBN 2-88241-043-3, EAN 9782882410436
Éditions françaises: Paris: Éditions Denoël, 1994
Paris: Gallimard, 1996. Collection Folio No 2910

Prix des Auditeurs de «La Première» 1994
Grand Prix de la Fondation vaudoise pour la promotion
et la création artistiques 1994
Prix littéraire «Madame Europe» 1995 – Prix des Libraires 1995

Traduction en letton: Ka upe plust
Riga : Alberts XII Publishers, 1998
Traduction allemande: Der Lauf des Flusses
Zurich: Limmat Verlag, 1995
Berlin: Ullstein Taschenbuch, 1999
Traduction néerlandaise: De loop van een rivier
Breda: Uitgeverij De Geus, 1997
Traduction en arabe: Masîr nahr.
Damas: Éditions Ninawa. 2012.
Traduction anglaise: Tregian's Ground.
London; New York: & other stories, 2015.
Traduction en anglais: Roland Glasser et Louise Rogers Lalaurie.
Traduction italienne:
Milano: Sironi,{s. d.}. Épuisé.



Film documentaire:
Francis Tregian, gentleman et musicien,
DVD réalisé par Anne Cuneo, 1996


Biographie

Vous pouvez nous commander directement cet ouvrage par courriel.


Le magnifique ouvrage d’Anne Cuneo comporte une interrogation humaniste des plus fines. (?) Francis Tregian doit sa fortune posthume à son sublime recueil de virginaliste, le Fitzwilliam Virginal Book, le plus beau peut-être jamais composé. Catholique, victime d’une persécution récurrente dans le monde élizabéthain, il disparut à la Tour de Londres. La romancière lui octroie trente ans de sursis. De la Rome de Palestrina assombrie par les progrès de la Compagnie de Jésus à Anvers, opulente mais pusillanime, des lignes de feu qui séparent Huguenots et Ligueurs au bourg suisse d’Échallens, Tregian compose ses propres variations sur le devoir et la raison, la conscience et le libre arbitre. Écartelé entre deux mondes, ce disciple de Montaigne n’atteint la sérénité, la quiétude rêvée, que par la médiation de la musique, quintessence du bonheur dont il se fit l’anthologiste inspiré.
Ceux qui quitteraient à regret les inoubliables harmonies de Morley et Bull, Sweelinck et Farnaby, pourront sans attendre dévorer Objets de splendeur (Bernard Campiche Éditeur et Denoël, 1996), où la figure attachante d’un Shakespeare amoureux nous réintroduit dans l’univers magiquement intemporel du grand dramaturge.

PHILIPPE-JEAN CATINCHI, Le Monde

Vous pouvez nous commander directement cet ouvrage par courriel.